Né le 14 février 1954, Technicien en Électromécanique de formation, aujourd'hui à la retraite je renoue avec ma passion de toujours, la photographie. Je suis donc des cours  de photographie de 1988 à 1992  au Art et Métiers de la Louvière avec comme professeurs Véronique Vercheval et Alain Breyer.

Dans "Vies en transit, du parc Maximilien à la jungle de Calais", tout comme dans mon précédent travail sur les balayeurs de rues intitulé "Les Arpenteurs de rues" je questionne sur la condition des personnes rendues invisibles dans notre espace public, et qui évoluent aux marges de notre société.